Les évènements

Discours à la Nation

La dernière création de La Nuit Blanche

Discours à la Nation

d’Ascanio Celestini
Mise en scène Jérôme Goudour

Dimanche 9 février 2020
18h

Espace du Thiey – Auditorium
101 Allée Charles Bonome – Saint-Vallier de Thiey

Dans le cadre du 2ème festival Un théâtre en hiver du 6 au 9 février 2020

Tarifs : 1 spectacle 10€ / carte pass 3 spectacles 20€ / carte pass Festival (tous les spectacles) 70€
Réservations :  06 17 13 42 39

Le peuple est un enfant, il n’est pas porté à la démocratie.

Ascanio Celestini dénonce.

Sur le ton léger et rythmé propre au théâtre narratif dont il se fait le porte-voix, il dresse un portrait au vitriol de notre société malade.
Avec humour et dérision il éveille les consciences, à la fois en décrivant avec sagacité et pertinence la perversité du système qui nous gouverne et en nous tendant simplement un miroir.

Nous avons souhaité que ces Discours soient portés par des personnages, des personnalités différentes. Orateur, conteur, professeur ou simple « parleur », chacun apporte sa pierre à l’édifice de la réflexion collective. Nous avons aussi souhaité que la forme soit éminemment théâtrale. Sophocle, Shakespeare, Molière nous parlaient déjà de notre société. Nous ne faisons que leur emboîter le pas… modestement… mais avec conviction.

Discours à la Nation est un spectacle léger mais profond, profond mais drôle, drôle mais …

Par défaut
Mais que fait La Nuit Blanche ?

La Mouette de Tchékhov… à Antibea Théâtre

La Mouette de Tchékhov

Texte français de Marguerite Duras
Adaptation et mise en scène de Jérôme Goudour

Vendredis 15 et 22, samedis 16 et 23 novembre 2019 – 20h30

Dimanches 17 et 24 novembre 2019 – 16h

Antibéa Théâtre
15 rue Georges Clémenceau – ANTIBES

Informations et billetterie sur le site d’Antibea

 

LA MOUETTE-AFFICHE-web

La Nuit Blanche revisite « La Mouette » de Tchékhov.

C’est avec « La Mouette » que la compagnie a fait ses premiers pas en 1989.
Aujourd’hui elle décide de retrouver son texte fondateur et, maturité aidant, de le revisiter dans une version ébouriffée qui fait la part belle au thème de la nécessité du renouveau culturel et de son corolaire : le conflit des générations.
Aidé dans sa démarche engagée par le texte français de Marguerite Duras qui propose de nouveaux rapports entre les personnages, Jérôme Goudour opte pour le décalage en mettant en scène non pas la pièce elle même mais un groupe de comédiens qui joue « La Mouette de Tchékhov » dans un contexte très particulier.

Vous ne connaissiez pas Tchékhov !

Plus d’informations sur le spectacle

Par défaut